La Journée du cheminot 2020 : l’histoire et les traditions de la fête

2
août

La Journée du cheminot, célébré chaque année le premier dimanche du mois d’août, tombe cette année le 2 août, une journée particulièrement importante pour tous les employés de  groupe Transmashholding.

Cette fête professionnelle initialement liée à l’anniversaire du tsar Nicolas Iᵉʳ (6 juillet), est une tradition instaurée en Russie en 1896. C’est donc l’une des plus anciennes fêtes professionnelles du pays. Très longtemps, le secteur ferroviaire a été l’un des plus performants : vers la fin du XIX siècle la Russie était le leader mondial du point de vue du développement de nouvelles lignes de chemins de fer. Le chemin de fer reliait non seulement Moscou et Saint-Pétersbourg, mais aussi les villes de l’Asie centrale et de l’Oural, du Caucase et de l’Extrême-Orient. Et la longueur record du chemin de fer Transsibérien de presque 10 000 kilomètres a été dépassée uniquement en 2014.

L’histoire de la fête

Le chemin de fer a offert la possibilité unique de transporter les passagers et les marchandises à grande distance. Les conducteurs, les contrôleurs, les garde-lignes, les chefs de gare sont devenus comme « une caste particulière », une communauté de travail. Pas étonnant que le Ministre des chemins de fer de l’époque, le prince Mikhail Khilkov, ait eut l’idée d’instaurer une fête professionnelle des cheminots.

La fête était initialement liée aux évènements du 30 octobre 1837 : ce jour-là le train russe a pour la première fois relié les villes de Saint-Pétersbourg et Tsarskoïe Selo (aujourd’hui Pouchkine). Mais les automnes russes sont trop froids pour les festivités en plein air. Alors il a été décidé de lier cette fête au jour de l’anniversaire du tsar Nicolas Iᵉʳ à qui le pays doit ses premiers chemins de fer.

Par la suite, aux temps de l’Union Soviétique, les bolchevik ont annulé cette fête. Mais la tradition ayant déjà pris racine, elle est relancée le 30 juillet 1935 à la demande des travailleurs, mais sous un nouveau nom – la Journée stalinienne pansoviétique du cheminot. Quelques années plus tard le nom de Staline a été retiré et cette fête est devenue pour longtemps la Journée pansoviétique du cheminot.C’est en juillet 1940 qu’elle est fixée au premier dimanche du mois d’août. Elle redevient la Journée du cheminot dans les années 1980.

Les traditions

Bien sûr les festivités varient en fonction des époques. Depuis 2016 le Jour du cheminot se déroule sous forme de festivals sportifs organisés partout dans le pays. Par exemple, à Moscou sur le territoire du Complexe olympique « Loujniki » RJD avec la fondation caritative pour le sauvetage des enfants gravement malades, « Liniya Zhizni » (Ligne de vie) organise une course pour ses employés, les employés des sociétés partenaires (dont TMH) et les membres de leurs familles ;  les fonds collectés sont transmis à la fondation. Cette année, RJD a annulé tous les événements de masse à l’occasion du Jour du cheminot à cause de la situation avec le COVID-19 et proposent de faire la course en ligne. Comme l’explique les représentants de RJD : « chaque participant pourra courir de façon individuelle en téléchargeant une application spéciale sur son téléphone mobile. Ils pourront le faire non seulement le 2 août, mais également durant tout le mois d’août ».

Source : https://www.kp.ru/putevoditel/kalendar-prazdnikov/den-zheleznodorozhnika/

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à nous permettre d’établir des statistiques de fréquentation ou à proposer des boutons de partage sur les réseaux sociaux. Vous pouvez vous y opposer. Comment faire