Le lancement du projet de trains à l’hydrogène à Sakhaline acté au Forum Economique Oriental

14
septembre

Les Chemins de fer russes, le gouvernement de la région de Sakhaline, Rosatom State Corporation et Transmashholding ont signé un protocole de lancement d’un service ferroviaire utilisant des trains à l’hydrogène sur l’île de Sakhaline.

Le protocole a été signé par le gouverneur de la région de Sakhaline Valery Limarenko, le directeur général et président du conseil d’administration des Chemins de fer russes Oleg Belozerov, Kirill Lipa, le directeur général de Transmashholding et le premier directeur général adjoint et directeur du bloc de développement et d’affaires internationales de Société d’État Rosatom, Kirill Komarov.

Valery Limarenko, gouverneur de la région de Sakhaline, a déclaré « Nous allons concevoir un lot pilote de sept trains. Nous devons créer une usine de production d’hydrogène à faible tonnage et un réseau de complexes de ravitaillement directement sur l’île de Sakhaline, former un site pilote d’essai et lancer un service ferroviaire régulier pour les passagers. Un centre de compétence sera créé sur la base de l’université insulaire pour former le personnel nécessaire. La région de Sakhaline devient ainsi leader en Russie dans le secteur porteur de l’hydrogène. Pour la région et ses habitants cela signifie l’augmentation des recettes fiscales, la préservation de l’environnement et la création de nouveaux emplois supplémentaires de haute technologie.»

« Nous travaillons systématiquement à l’amélioration du respect de l’environnement du matériel roulant. Les trains à hydrogène sont notre avenir immédiat. Grâce à eux il sera possible de réduire à zéro les émissions nocives dans l’atmosphère. Bien sûr, nous avons encore un long chemin à parcourir pour régler les aspects technologiques et économiques, mais nous trouverons certainement une solution confortable pour tout le monde », – a déclaré Oleg Belozerov.

 
« TMH investit des ressources importantes dans le projet, – a déclaré Kirill Lipa, le directeur général de Transmashholding. – Les meilleurs ingénieurs et concepteurs de la holding ont relevé ce défi et ont déjà validé les aspects techniques du futur matériel roulant. Nous sommes convaincus que le succès de ce projet et sa mise à l’échelle peuvent affecter de manière significative non seulement la composante environnementale du transport ferroviaire, mais également donner une impulsion au développement des technologies en général ».

Dans le cadre de ce projet, Rosatom est responsable de la production et de la fourniture du carburant hydrogène, de l’organisation et de l’exploitation de l’infrastructure de ravitaillement pour le projet de train à l’hydrogène », – a annoncé le Directeur général adjoint et directeur du bloc de développement et d’affaires internationales de Société d’État Rosatom, Kirill Komarov.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à nous permettre d’établir des statistiques de fréquentation ou à proposer des boutons de partage sur les réseaux sociaux. Vous pouvez vous y opposer. Comment faire