Rosatom et TMH créent une entreprise conjointe pour développer le transport à hydrogène

23
avril

« Rusatom Overseas » (qui fait partie de l’Agence fédérale de l’énergie atomique « Rosatom ») et « TMH-Energy Solutions » (une filiale de la SA « Transmashholding » présidée par Andrey Bokarev) ont signé un mémorandum d’accord et de coopération concernant la création d’une entreprise conjointe pour joindre leurs efforts dans le domaine du transport à l’hydrogène.

Les parties ont l’intention de créer et de mettre en place une infrastructure de ravitaillement et d’installations de génération d’énergie pour les trains à l’hydrogène qui seront exploités sur le territoire de la région de Sakhaline. Il est en outre prévu de développer ce concept et de participer à la mise en œuvre du projet d’exploitation du transport d’hydrogène à Moscou où la nouvelle entreprise conjointe fera figure de fournisseur intégré des installations de génération d’énergie pour le transport ainsi que de promoteur et de propriétaire des stations-service. Les deux entreprises ont fixé l’objectif d’assurer la localisation en Russie de technologies avancées d’énergie hydrogène pour le secteur des transports et de créer les conditions pour la maîtrise et la gestion professionnelle de l’infrastructure des transports à hydrogène. Elles seront également en charge d’organiser la commercialisation de l’hydrogène à destination du secteur des transports.

« Il s’agit d’un projet pilote très important pour la région qui est développé par les Chemins de fer de russes, la société d’État « Rosatom », la SA « Transmashholding » et le gouvernement de la région de Sakhaline, et nous ferons tout notre possible pour le réaliser avec succès. Nous voyons également des perspectives significatives du développement des transports à l’hydrogène dans d’autres régions de Russie », – a déclaré Evgeny Pakermanov, le président de la SA « Rusatom Overseas ».

« L’hydrogène est l’un des fondements de l’énergie du futur », – a souligné le directeur général de Transmashholding, Kirill Lipa. – « Son utilisation massive réduira considérablement l’impact des transports sur l’environnement, ce qui est particulièrement important dans les agglomérations urbaines et les grands centres industriels ».


Pour rappel:

Le 4 septembre 2019, dans le cadre du Forum économique oriental à Vladivostok, les Chemins de fer de russes, le gouvernement de la région de Sakhaline, Rosatom et TMH ont signé un accord de coopération et d’entente sur le projet d’organisation d’un réseau ferroviaire à l’hydrogène. Dans le cadre de ce projet il est prévu de créer un centre de compétences visant à développer et à mettre au point des outils technologiques spécialisés dans la région de Sakhaline pour ensuite les étendre à toutes les lignes des chemins de fer non électrifiées de Russie, et surtout en Extrême-Orient.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à nous permettre d’établir des statistiques de fréquentation ou à proposer des boutons de partage sur les réseaux sociaux. Vous pouvez vous y opposer. Comment faire