TMH rejoint l’Alliance nationale ESG

2
décembre

La première conférence consacrée à l’établissement de l’Alliance nationale ESG en Russie s’est achevée par la signature d’un accord de coopération par les participants.

Le PDG de TMH  Kirill Lipa ainsi que des hauts responsables de Sberbank, Avtoban, Sistema, Gazprom Neft, EuroChem, CC Kolmar, Metalloinvest, Uralchem, Polyus, Prosveshchenie, Rusal, R-Farm, Sibur, Solar Systems, SUEK, T Plus, Technonikol, Delo, Uralkali, Farmstandard, Unilever Rus, En+ Group, Eurasian Resources Group, Mercury Retail Holding, PLC O1, Properties Vos’hod Development et X5 Group ont participé à l’événement.

La mission de l’Alliance est de faciliter la transition vers un développement économique durable, d’assurer la protection de l’environnement, de soutenir le développement social et la croissance des entreprises tout en réduisant la consommation de ressources naturelles – grâce à l’engagement, la collaboration de toutes les parties concernées.

L’Alliance nationale ESG est une plateforme de dialogue et d’engagement pour toutes les parties prenantes ; le partage de connaissances et d’expériences entre le monde des affaires, le gouvernement et la société ; le développement et la promotion de nouvelles normes ESG, y compris des lignes directrices pour l’industrie, des cadres d’évaluation et de rapport ; le développement de partenariats transformateurs ; la collaboration à la mise en œuvre de programmes pour atteindre les objectifs de développement durable ; et la facilitation du soutien à l’investissement pour des projets révolutionnaires visant la transformation ESG.

La proposition de créer une Alliance des entreprises leaders dans la transition ESG a été évoquée pour la première fois lors du Forum économique oriental de Vladivostok en septembre 2021. Elle a été activement soutenue par les représentants des principales entreprises russes.

Kirill Lipa, PDG de TMH et membre de l’Union des constructeurs de machines de Russie a déclaré :  » En tant que leader de l’ingénierie des machines de transport et innovateur en matière de transport écologique, TMH s’attend à ce que la participation à l’Alliance rende ses efforts plus efficaces grâce à un meilleur alignement et à la responsabilité des entreprises-participantes de la coalition. Je remercie Sber d’avoir pris la responsabilité de coordonner les entreprises russes pour atteindre les objectifs du développement durable. L’union de nos efforts peut réellement déboucher sur l’émergence d’un environnement commercial fondé sur les concepts et les idées du développement durable au profit des générations futures, à l’instar des meilleures pratiques mondiales ».

Herman Gref, PDG de Sber et président du conseil d’administration : « En discutant des questions de responsabilité sociale des entreprises, de gouvernance d’entreprise transparente et efficace et de protection de l’environnement, nous avons compris que les grandes entreprises devaient unir leurs efforts pour mener à bien ce programme dans le pays. Nous avons réalisé que nous devions travailler à l’élaboration de cadres réglementaires, de normes et de procédures de contrôle de la mise en œuvre, à l’élaboration d’une nouvelle législation qui incitera tous les acteurs du marché à se conformer aux normes ESG, et à la promotion des intérêts de la Russie et des entreprises russes au niveau international. Ce sont les objectifs clés qui forment le cœur de la charte de l’Alliance ESG. Les membres fondateurs de l’Alliance comprennent actuellement 28 entreprises, qui représentent plus de 18 secteurs de l’économie russe. L’adhésion à l’Alliance est volontaire, et nous encourageons d’autres entreprises à la rejoindre. D’après notre expérience, de telles coalitions volontaires, consacrées aux problèmes rencontrés par la communauté des affaires, donnent des résultats significatifs. Je pense que cette initiative peut conduire à une solution utile et efficace pour promouvoir l’agenda ESG en Russie. »

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à nous permettre d’établir des statistiques de fréquentation ou à proposer des boutons de partage sur les réseaux sociaux. Vous pouvez vous y opposer. Comment faire