TMH remet un nouveau lot de voitures passagers à l’Egypte

22
septembre

L’Égypte a réceptionné le premier lot de voitures passagers de troisième classe fabriquées par Transmashholding (TMH) dans le cadre du contrat avec les chemins de fer nationaux égyptiens.

La cérémonie s’est tenue en présence du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, des membres du gouvernement du pays et du directeur général de TMH Kirill Lipa. Il s’agit du premier lot de quatorze voitures passagers de ce modèle des 500 voitures prévues par le contrat. 

La remise de ce lot de voitures marque le début de la deuxième étape des livraisons qui comprend 800 voitures avec air-conditionné, dont 500 voitures de 3e classe, 180 voitures de 2e classe et 90 voitures de 1e classe assemblées à l’usine hongroise de Dunakeszi (Hongrie), ainsi que 30 voitures-restaurant qui seront fabriquées par Tver Carriage Works (TVZ, qui fait partie de TMH) en Russie. 

Cet événement marque la première étape du contrat dans le cadre duquel ont été livrées 500 voitures de troisième classe avec des systèmes de ventilation mécanique. Au total, l’Égypte a déjà reçu 38 % de cette commande (soit 1300 unités).

Chaque voiture est équipée de tableaux d’affichage indiquant la date, l’heure, la température de l’air à l’intérieur et à l’extérieur, ainsi que le niveau d’humidité. L’information est indiquée en arabe et en anglais.


“Le respect des délais et la haute qualité des voitures passagers pour les chemins de fer nationaux égyptiens est une priorité pour TMH”, – a déclaré Kirill Lipa au cours de la cérémonie. “En dépit de la situation épidémiologique difficile, nous continuons à livrer 35 voitures par mois, nous maintenons constamment le niveau de préparation opérationnelle du parc à 97% et continuons à travailler au même rythme. En remplaçant plus d’un tiers de la flotte de voitures passagers des chemins de fer égyptiens, TMH espère contribuer à l’amélioration de la sécurité et du confort du transport ferroviaire du pays.”

Le contrat de livraison de 1300 voitures passagers pour une valeur totale de 1 milliard d’euros a été signé en septembre 2018 et est entré en vigueur en mai 2020.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à nous permettre d’établir des statistiques de fréquentation ou à proposer des boutons de partage sur les réseaux sociaux. Vous pouvez vous y opposer. Comment faire