TMH vient d’acquérir l’usine hongroise de fabrication de wagons Dunakeszi Járműjavító (DJJ)

26
juin

La société russe Transmashholding (TMH) vient d’acquérir 90% des parts de l’usine hongroise de fabrication de wagons Dunakeszi Jarmujavito (DJJ).

Le contrat d’acquisition de l’usine hongroise de fabrication de wagons Dunakeszi Járműjavító (DJJ) par Transmashholding est récemment entré en vigueur.

L’entreprise hongroise participera à la réalisation du contrat de livraison de 1300 voitures passagers aux chemins de fer nationaux égyptiens. Le montant de ce contrat est de plus d’un milliard d’euros. Les livraisons sont financées conjointement par des banques d’import-export hongroises et russes, et la production de matériel roulant se fait en Russie (à l’usine Tver Carriage Works) et en Hongrie (à l’usine Dunakeszi Járműjavító). Le projet reçoit un soutien très actif du gouvernement de Russie, du Ministère de l’industrie et du commerce de la Fédération de Russie ainsi que des ministères spécialisés de l’Égypte et de Hongrie.

Pour Transmashholding il s’agit de l’un des plus gros contrats d’export mais également d’un projet très important de coopération avec la Hongrie. Pour la première fois dans l’histoire de la construction mécanique russe, on réalise un contrat de fabrication et de livraison à l’étranger lointain de voitures passagers pour des voie ferrées à écartement standard de 1435 mm. Le projet a un effet multiplicateur : d’un côté il donnera du travail à de nombreux fournisseurs de TMH et d’un autre côté, permettra d’accumuler de l’expérience dans le domaine de la production de composants pour les matériels ferroviaires conformes aux normes européennes.

Les premières voitures fabriquées par l’usine TVZ (qui fait partie de Transmashholding) ont déjà été expédiées en l’Égypte. Le premier lot de voitures qui seront fabriquées en Hongrie seront envoyées au client au cours du 4e trimestre de 2020.

Les voitures seront fabriquées en Hongrie à partir de pièces russes et avec l’usage des composants hongrois. L’usine TVZ sera responsable du transfert de technologie et de l’organisation de la production sur le site hongrois de TMH.

La durée d’exploitation des voitures dans les conditions climatiques de l’Égypte est de 40 ans.

L’usine DJJ a été fondée en 1926 et possède une vaste expérience de production de produits pour le secteur ferroviaire. Aujourd’hui l’usine emploie 600 personnes qui réalisent différents projets de modernisation de matériel roulant, principalement pour les chemins de fer hongrois (MAV).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à nous permettre d’établir des statistiques de fréquentation ou à proposer des boutons de partage sur les réseaux sociaux. Vous pouvez vous y opposer. Comment faire