Transmashholding prend toutes les mesures nécessaires pour endiguer la propagation du Covid-19.

18
mai

Suite à la décision du directeur général de la SA « Transmashholding » Kirill Lipa, la société a déployé des mesures d’urgence pour prévenir la propagation de l’infection au Covid-19.

Les pouvoirs fédéraux, régionaux et municipaux de Russie prennent des mesures considérables pour prévenir la propagation du virus. En tant qu’employeur responsable pour qui la santé et le bien-être de ses employés est une priorité, Transmashholding (présidé par Andrey Bokarev) déploie à son tour, de fortes mesures de protection.


Pour minimiser les risques de propagation de la maladie, les employés de la société qui peuvent travailler à distance sont passés en télétravail. Uniquement un nombre très limité d’employés qui assurent le travail ininterrompu de la holding continuent à venir au siège social. Toutes les activités et les voyages en mission ont été suspendus. Un accès à distance à tous les services opérationnels a été mis en place pour tous les employés qui travaillent depuis leur domicile. Toutes les réunions de travail se font par voie de vidéocommunication sécurisée. Toutes les informations nécessaires et utiles, ainsi que les recommandations sanitaires sont régulièrement envoyés par email.

Les services responsables de la société veillent à ce que la présence du personnel dans les bureaux et les locaux de production soit la plus sûre possible. Par ailleurs, chaque site de production prend ses propres mesures antiépidémiques. L’unité de crise pour la prévention de la propagation du coronavirus qui a été créée au sein du siège social de TMH à Moscou veille à ce que toutes les mesures annoncées et entreprises soient appliquées de façon permanente et rigoureuse. De la même manière, des cellules de crise ont également été créées sur tous les sites de production de TMH.

Parmi les mesures de prévention adoptées sur les sites de production de Transmashholding : la désinfection régulière des locaux, un marquage au sol pour aider les employés à garder la distance de sécurité imposée, la prise de température obligatoire, le port obligatoire des équipements de protection individuelle et l’usage de gels antiseptiques mis à disposition dans tous les locaux.

Rien que pour l’achat des équipements de protection individuelle et des produits antiseptiques pour ses employés Transmashholding a déjà dépensé plus de 300 millions de roubles, et cette somme augmente tous les jours. Pendant toute la durée des jours non ouvrés annoncés le 25 avril dernier par le Président de la Fédération de Russie les employés de toutes les usines ont continué à recevoir les salaires. Tous les salariés ont conservé leur emploi.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à nous permettre d’établir des statistiques de fréquentation ou à proposer des boutons de partage sur les réseaux sociaux. Vous pouvez vous y opposer. Comment faire